Pixie Cut or not Pixie Cut ?

 Immortalisée par Jean Seberg, la coupe à la garçonne est depuis devenu un classique. Icône absolue de cette tendance, l’actrice en a fait un must à l’époque des sixties.
 
   « Sois femme au foyer et tais-toi », tel était un peu la grande devise soutenue par tout le monde à l’époque. Mais les années soixante sont LA décennie des revendications, et c’est ainsi que les femmes décident d’afficher leur liberté avec des coupes nouvelles. Même si les hippies arborent des cheveux longs décoiffés avec une raie au milieu pour prôner un retour à la nature, fini les longueurs ! Les femmes ne veulent plus se coiffer et elles le revendiquent !
     
Et les stars s’y mettent aussi… Dans A bout de souffle de Jean-Luc Godard en 1960, Jean Seberg devient ainsi par cette nouvelle coupe l’icône glamour des jeunes françaises et incarne de ce fait le style androgyne par excellence qui sublime pourtant sa féminité. Chic féminin et mutin, tout y est pour que cette coiffure appelée communément «  Pixie Cut  » fasse son effet…
    
Un petit coup d’oeil de ce qui m’a littéralement fait craquer :